ZOETIS

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS 100 ml

0 customer reviews  

ZOETIS

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS 100 ml

0 customer reviews  

Veterinary drug
Shipping to Fairfield, United States
Dispatched within 1 working day

Product Description

Numbers marketing authorization (No. AMM):

FR/V/3435404 9/1997

Code ATCVet:

QJ01DD90

Espèces cibles

Porcins et bovins.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Affections à germes sensibles au ceftiofur.

Chez les porcins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Pasteurella multocida , Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis.

Chez les bovins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Mannh eimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Pasteurella multocida et Histophilus somni (anciennement Haemophilus somnus ).
- Traitement curatif de la nécrobacillose interdigitée aiguë (panaris interdigité) à Fusobacterium necrophorum et Bactero ides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ).
- Traitement de la composante bactérienne de la métrite aigüe post-partum (puerpérale) dans les 10 jours suivant le vêlage, à Escherichia coli, Arcanobacterium pyogènes et Fusobacterium necrophorum sensibles au ceftiofur, dans les cas ou un traitement par un autre agent antimicrobien a échoué.

 

Posologie et voie d'administration

Avant utilisation, agiter vigoureusement le flacon pendant 60 secondes au maximum ou jusqu'à ce que le produit semble suffisamment remis en suspension.

Porcins :

3 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par voie intramusculaire, soit 1 ml de suspension pour 16 kg de poids vif à chaque injection.
Ne pas administrer plus de 4 ml par site d'injection.

Bovins :

-Affections respiratoires : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 à 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Panaris interdigité : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par vois sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Mérite puerpuérale aiguë dans les 10 jours suivant le vêlage : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

Ne pas administrer plus de 13 ml par site d'injection.

Les injections doivent être réalisées à des sites différents.

Les flacons de 50 et 100 ml peuvent être ponctionnés au maximum 50 fois. Les flacons de 250 ml peuvent être ponctionnés au maximum 33 fois. Sinon, l'utilsation d'une seringue automatique est recommandée.

Dans le cas de la métrite puerpérale aiguë, une thérapie de soutien complémentaire peut être requise dans certains cas.

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux ayant des antécédents d'hypersensibilité au ceftiofur ou aux autres ß-lactamines.

Ne pas administrer par voie intraveineuse.

Ne pas utiliser chez les volailles (y compris les oeufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Non connues.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Secouer énergiquement le flacon avant utilisation, pour permettre la remise en suspension du produit.

Si une réaction allergique se produit, le traitement doit être interrompu.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêtalactamases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme, par exemple via des aliments. De ce fait, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS doit être réservé au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou qui sont susceptibles de mal répondre à un traitement de première intention (fait référence à des cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sans diagnostic bactériologique). Il convient de tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales lors de l'utilisation du produit. Une utilisation plus large, notamment une utilisation du médicament s'écartant des instructions figurant dans le RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS ne doit être utilisé que sur la base des résultats de tests de sensibilité.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention de maladies ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages. Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.

Ne pas utiliser comme traitement prophylactique en cas de rétention placentaire.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) à la suite de leur injection, inhalation, ingestion ou au contact de la peau. L'hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.

En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit ou s'il vous a été recommandé de ne pas travailler avec de telles préparations.

Si, à la suite d'une exposition, vous développez des symptômes comme un érythème cutané, consulter un médecin.

Un oedème du visage, des lèvres, des yeux ou une difficulté respiratoire, sont des problèmes plus sérieux qui nécessitent une consultation médicale d'urgence.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des réactions d'hypersensibilité, sans lien avec la dose peuvent se produire. Des réactions allergiques (par exemple : réactions cutanées, anaphylaxie) peuvent se produire occasionnellement.

Chez les porcins, au site d'injection, des réactions peu sévères telles qu'une décoloration du fascia ou de la graisse sont observées chez certains animaux, jusqu'à 20 jours après l'injection.
Chez les bovins, des indurations et des gonflements ont été observés au site d'injection (par voie sous cutanée). Des inflammations chroniques locales, légères à modérées, ont été observées chez la plupart des animaux jusqu'à 42 jours après l'injection.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Bien que chez les espèces de laboratoire, aucun signe de tératogenèse, d'avortement ou d'influence sur la reproduction n'a été mis en évidence, l'innocuité du ceftiofur sur la reproduction n'a pas été démontrée chez la truie ou la vache gravide.

Ce produit doit être utilisé après l'évaluation par un vétérinaire du rapport bénéfice / risque.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Aucune connue.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

La faible toxicité du ceftiofur a été démontrée chez les porcins, en utilisant du ceftiofur de sodium à des doses 8 fois supérieures à la dose recommandée et administrées par voie intramusculaire pendant 15 jours consécutifs.

Chez les bovins, aucun signe de toxicité systémique n'a été observé lors de surdosage important par administration parentérale.

 

Temps d'attente

Porcins :
-Viande et abats : 2 jours.

Bovins :
-Viande et abats : 6 jours.
-Lait : zéro jour.

 

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :

Substance(s) active(s) :
Ceftiofur ...........................(sous forme de chlorhydrate) 50,00 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Liste des excipients

Polysorbate 80
Eau pour préparations injectables
Triglycérides à chaîne moyenne

Dénomination du médicament vétérinaire

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS

 

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :

Substance(s) active(s) :
Ceftiofur ...........................(sous forme de chlorhydrate) 50,00 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Forme pharmaceutique

Suspension injectable.
Suspension opaque, blanche à blanchâtre.

 

Espèces cibles

Porcins et bovins.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Affections à germes sensibles au ceftiofur.

Chez les porcins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Pasteurella multocida , Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis.

Chez les bovins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Mannh eimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Pasteurella multocida et Histophilus somni (anciennement Haemophilus somnus ).
- Traitement curatif de la nécrobacillose interdigitée aiguë (panaris interdigité) à Fusobacterium necrophorum et Bactero ides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ).
- Traitement de la composante bactérienne de la métrite aigüe post-partum (puerpérale) dans les 10 jours suivant le vêlage, à Escherichia coli, Arcanobacterium pyogènes et Fusobacterium necrophorum sensibles au ceftiofur, dans les cas ou un traitement par un autre agent antimicrobien a échoué.

 

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux ayant des antécédents d'hypersensibilité au ceftiofur ou aux autres ß-lactamines.

Ne pas administrer par voie intraveineuse.

Ne pas utiliser chez les volailles (y compris les oeufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Non connues.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Secouer énergiquement le flacon avant utilisation, pour permettre la remise en suspension du produit.

Si une réaction allergique se produit, le traitement doit être interrompu.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêtalactamases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme, par exemple via des aliments. De ce fait, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS doit être réservé au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou qui sont susceptibles de mal répondre à un traitement de première intention (fait référence à des cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sans diagnostic bactériologique). Il convient de tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales lors de l'utilisation du produit. Une utilisation plus large, notamment une utilisation du médicament s'écartant des instructions figurant dans le RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS ne doit être utilisé que sur la base des résultats de tests de sensibilité.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention de maladies ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages. Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.

Ne pas utiliser comme traitement prophylactique en cas de rétention placentaire.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) à la suite de leur injection, inhalation, ingestion ou au contact de la peau. L'hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.

En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit ou s'il vous a été recommandé de ne pas travailler avec de telles préparations.

Si, à la suite d'une exposition, vous développez des symptômes comme un érythème cutané, consulter un médecin.

Un oedème du visage, des lèvres, des yeux ou une difficulté respiratoire, sont des problèmes plus sérieux qui nécessitent une consultation médicale d'urgence.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des réactions d'hypersensibilité, sans lien avec la dose peuvent se produire. Des réactions allergiques (par exemple : réactions cutanées, anaphylaxie) peuvent se produire occasionnellement.

Chez les porcins, au site d'injection, des réactions peu sévères telles qu'une décoloration du fascia ou de la graisse sont observées chez certains animaux, jusqu'à 20 jours après l'injection.
Chez les bovins, des indurations et des gonflements ont été observés au site d'injection (par voie sous cutanée). Des inflammations chroniques locales, légères à modérées, ont été observées chez la plupart des animaux jusqu'à 42 jours après l'injection.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Bien que chez les espèces de laboratoire, aucun signe de tératogenèse, d'avortement ou d'influence sur la reproduction n'a été mis en évidence, l'innocuité du ceftiofur sur la reproduction n'a pas été démontrée chez la truie ou la vache gravide.

Ce produit doit être utilisé après l'évaluation par un vétérinaire du rapport bénéfice / risque.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Aucune connue.

 

Posologie et voie d'administration

Avant utilisation, agiter vigoureusement le flacon pendant 60 secondes au maximum ou jusqu'à ce que le produit semble suffisamment remis en suspension.

Porcins :

3 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par voie intramusculaire, soit 1 ml de suspension pour 16 kg de poids vif à chaque injection.
Ne pas administrer plus de 4 ml par site d'injection.

Bovins :

-Affections respiratoires : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 à 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Panaris interdigité : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par vois sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Mérite puerpuérale aiguë dans les 10 jours suivant le vêlage : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

Ne pas administrer plus de 13 ml par site d'injection.

Les injections doivent être réalisées à des sites différents.

Les flacons de 50 et 100 ml peuvent être ponctionnés au maximum 50 fois. Les flacons de 250 ml peuvent être ponctionnés au maximum 33 fois. Sinon, l'utilsation d'une seringue automatique est recommandée.

Dans le cas de la métrite puerpérale aiguë, une thérapie de soutien complémentaire peut être requise dans certains cas.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

La faible toxicité du ceftiofur a été démontrée chez les porcins, en utilisant du ceftiofur de sodium à des doses 8 fois supérieures à la dose recommandée et administrées par voie intramusculaire pendant 15 jours consécutifs.

Chez les bovins, aucun signe de toxicité systémique n'a été observé lors de surdosage important par administration parentérale.

 

Temps d'attente

Porcins :
-Viande et abats : 2 jours.

Bovins :
-Viande et abats : 6 jours.
-Lait : zéro jour.

 

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : antibactériens à usage systémique, céphalosporine de 3 ème génération..
Code ATC-vet : QJ01DD90

 

Propriétés pharmacodynamiques

Le ceftiofur est une céphalosporine de dernière génération, active contre de nombreuses bactéries Gram-positif et Gram-négatif. Le ceftiofur agit par inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne, ce qui est à l'origine de ses propriétés bactéricides.

Les béta-lactamines agissent en interférant avec la synthèse de la paroi cellulaire de la bactérie. La synthèse de la paroi cellulaire dépend d'enzymes appelées PBP (penicillin-binding-proteins).
Les bactéries développent une résistance selon quatre mécanismes de base :

-par altération ou acquisition de PBP non-sensible à une béta-lactamine, efficace autrement,
-par altération de la perméabilité de la cellule aux béta-lactamines,
-par la production de béta-lactamases qui coupent le noyau béta-lactame de la molécule,
-par élimination active.

Quelques béta-lactamases, trouvées dans des organismes bactériens entériques à Gram-négatif, peuvent conférer des concentrations minimales inhibitrices (CMI) élevées de degrés variables vis-à -vis de pénicillines, ampicilline, combinaison de béta-lactamines et d'inhibiteurs, céphalosporines de première et deuxième génération.

Le ceftiofur est actif sur les germes suivants, impliqués dans les affections respiratoires du porc :
- Pasteurella multocida, Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis .
- Bordetella bronchiseptica est naturellement résistante au ceftiofur.

Il est également actif sur :
-les bactéries responsables des affections respiratoires des bovins : Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Histophilus somni (anciennement Haemop hilus somnus )
-les bactéries responsables du panaris interdigité (nécrobacillose interdigitée) des bovins :
Fusobacterium necrophorum, Bacteroides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ),
-les bactéries associées aux métrites aiguës post-partum (puerpuérales) des bovins : Escherichia coli, Arcanobacterium pyogenes et Fusobacterium necrophorum.
Les concentrations minimales inhibitrices (CMI) suivantes ont été déterminées pour le ceftiofur vis-à -vis des bactéries cibles de souches européennes, isolées à partir d'animaux malades :
Porcs


Organismes (nombre d'isolats) Échelle de CMI (µg/mL) CMI 90 (µg/mL)
A. pleuropneumoniae (28) <= 0,03 * <= 0,03
Pasteurella multocida (37) <= 0,03 - 0,13 <= 0,03
A. pleuropneumoniae (28) <= 0,03 * <= 0,03
Streptococcus suis (495) <= 0,03 - 0,25 <= 0,03
Hae mophilus parasuis (16) <= 0,03 - 0,13 <= 0,03


Bovins


Organismes (nombre d'isolats) Échelle de CMI (µg/mL) CMI 90 (µg/mL)
Mannheimia spp . (87) <= 0,03 * < 0,03
P.multocida (42) < 0,03 - 0,12 < 0,03
H.somni (24) <= 0,03 * < 0,03
Arcanobacterium pyogenes (123) <= 0,03 - 0,5 0,25
Escherichia coli ( 188) 0,13 - > 32,0 0,5
Fusobacterium necrophorum (67)(isolements à partir de cas de panaris) <= 0,06 - 0,13 ND
Fusobacterium necrophorum (2)(isolement à partir de cas de métrite aiguë) <= 0,03 - 0,06 ND
* absence d'intervalle ; tous les isolements ont donné la même valeur. N.D : non déterminé.

Les valeurs limites suivantes sont recommandées par CLSI pour les germes pathogènes respiratoires des bovins et des porcins figurant actuellement sur l'étiquetage du médicament :


Diamètre de la Zone (mm) CMI (μg/mL) Interprétation
>= 21 <= 2,0 (S) Sensible
18 - 20 4,0 (I) Intermédiaire
<= 17 >= 8,0 (R) Résistant

Aucune valeur limite n'a été déterminée à cette date pour les germes pathogènes associés au panaris ou aux métrites post-partum chez les bovins.

 

Caractéristiques pharmacocinétiques

Après administration, le ceftiofur est rapidement métabolisé en desfuroylceftiofur, métabolite actif principal.
Le desfuroylceftiofur présente une activité anti-microbienne sur les germes impliqués dans les affections respiratoires animales, équivalente à celle du ceftiofur.
Le métabolite actif est lié de façon réversible aux protéines plasmatiques. Du fait de ce transport avec ces protéines, le métabolite se concentre au point d'infection, est actif et reste actif en présence de tissu nécrotique et de débris.

Chez les porcs recevant une injection unique intramusculaire de 3 mg par kg de poids vif, des concentrations plasmatiques maximales de 11,8 + 1,67 µg/mL sont atteintes au bout d'une heure. La demi-vie d'élimination du desfuroylceftiofur est de 16,7 ± 2,3 heures. Aucune accumulation de desfuroylceftiofur n'est observée après administration de 3 mg de ceftiofur par kg de poids vif et par jour pendant trois jours consécutifs.
La voie d'élimination principale est urinaire (plus de 70 %). La quantité moyenne éliminées par les fèces est de 12 à 15 % de la dose initiale.
La biodisponibilité du ceftiofur, après injection intramusculaire, est totale.

Chez les bovins , après administration d'une dose unique sous-cutanée, des concentrations plasmatiques maximales de 2,85 + 1,11 µg/mL sont atteintes en 2 heures. Chez les vaches en bonne santé, une C max de 2,25 + 0,79 µg/mL est atteinte dans l'endomètre 5 + 2 heures après une administration unique. Les concentrations maximales atteintes dans les caroncules et les lochies chez les vaches saines, sont de 1,11 + 0,24 µg/mL et de 0,98 + 0,25 µg/mL respectivement.
La demi-vie d'élimination du desfuroylceftiofur est de 11 + 2,57 heures. Aucune accumulation n'a été observée lors d'un traitement de 5 jours.
La voie d'élimination principale est urinaire (supérieure à 55 %). La quantité moyenne éliminée par les fèces est de 31 % de la dose initiale.
La biodisponibilité du ceftiofur, après administration sous-cutanée, est totale.

 

Liste des excipients

Polysorbate 80
Eau pour préparations injectables
Triglycérides à chaîne moyenne

 

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

 

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre de type I
Bouchon chlorobutyle et capsule flip-off aluminium (flacon de 50 et 100 ml)
Bouchon bromobutyle et fermeture aluminium (flacon de 250 ml)

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

 

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

ZOETIS FRANCE
23-25 AVENUE DU DOCTEUR LANNELONGUE
75014 PARIS
FRANCE

 

Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/3435404 9/1997

Boîte de 1 flacon de 50 ml
Boîte de 1 flacon de 100 ml
Boîte de 1 flacon de 250 ml
Boîte de 10 flacons de 50 ml
Boîte de 10 flacons de 100 ml

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

 

Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

13/01/1997 - 21/05/2007

 

Date de mise à jour du texte

12/05/2015

Zoetis est une société mondiale de santé animale qui se consacre à aider ses clients et leurs entreprises de manière toujours plus efficace. Forts de 60 années d'expérience, nous fournissons des médicaments et des vaccins de qualité, complétés par des produits de diagnostic, des tests génétiques, des biodivoteurs et une gamme de services. Nous travaillons tous les jours pour mieux comprendre et relever les défis réels auxquels sont confrontés ceux qui élèvent et soignent les animaux d'une manière qu'ils jugent vraiment pertinente.

The head office United States (Madison)
Headquarters PFIZER
Creation 1952
Type of company publicly listed company (New York)
Ranking 1st World Veterinary Laboratory
General Director (World) Juan Ramón Alaix
General Director (France) Dr Vanessa Dablin D'Aussonne
Workforce (World) > 9'000 employees
Workforce (France) 170 employees
Veterinary Delegates > 3'500 employees
R&D Specialties > 1'100 employees
Worldwide presence > 100 countries
Number of manufacturing sites 27
Turnover (global) $ 4.9 billion
Turnover (France) € 130 million
Livestock 64% of turnover
Pets 36% of turnover
Species treated 8 (cattle, pigs, poultry, sheep, fish, dogs, cats, horses)
Therapeutic Areas 5 (vaccines, antiparasitics, antibiotics, medicated feeds and other pharmaceutical products)
Number of products > 300


Marketing authorisation holder
ZOETIS FRANCE See more information
Vet drug dispensing in 5 steps
Online
Send online request add your vet prescription and list of medicines
Receive a phone call from a pharmacist to validate your request
Move medicines to your basket and checkout for payment and shipping details
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record
By phone
Call one of our pharmacist to give us request for medicines and discuss the drug dispensing conditions
Send a copy of your prescription by SMS&MMS, email, fax internet, postal mail, WhatsApp, Viber
Pay for your order using credit card, PayPal, bank transfer or check
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record

Espèces cibles

Porcins et bovins.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Affections à germes sensibles au ceftiofur.

Chez les porcins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Pasteurella multocida , Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis.

Chez les bovins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Mannh eimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Pasteurella multocida et Histophilus somni (anciennement Haemophilus somnus ).
- Traitement curatif de la nécrobacillose interdigitée aiguë (panaris interdigité) à Fusobacterium necrophorum et Bactero ides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ).
- Traitement de la composante bactérienne de la métrite aigüe post-partum (puerpérale) dans les 10 jours suivant le vêlage, à Escherichia coli, Arcanobacterium pyogènes et Fusobacterium necrophorum sensibles au ceftiofur, dans les cas ou un traitement par un autre agent antimicrobien a échoué.

 

Posologie et voie d'administration

Avant utilisation, agiter vigoureusement le flacon pendant 60 secondes au maximum ou jusqu'à ce que le produit semble suffisamment remis en suspension.

Porcins :

3 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par voie intramusculaire, soit 1 ml de suspension pour 16 kg de poids vif à chaque injection.
Ne pas administrer plus de 4 ml par site d'injection.

Bovins :

-Affections respiratoires : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 à 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Panaris interdigité : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par vois sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Mérite puerpuérale aiguë dans les 10 jours suivant le vêlage : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

Ne pas administrer plus de 13 ml par site d'injection.

Les injections doivent être réalisées à des sites différents.

Les flacons de 50 et 100 ml peuvent être ponctionnés au maximum 50 fois. Les flacons de 250 ml peuvent être ponctionnés au maximum 33 fois. Sinon, l'utilsation d'une seringue automatique est recommandée.

Dans le cas de la métrite puerpérale aiguë, une thérapie de soutien complémentaire peut être requise dans certains cas.

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux ayant des antécédents d'hypersensibilité au ceftiofur ou aux autres ß-lactamines.

Ne pas administrer par voie intraveineuse.

Ne pas utiliser chez les volailles (y compris les oeufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Non connues.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Secouer énergiquement le flacon avant utilisation, pour permettre la remise en suspension du produit.

Si une réaction allergique se produit, le traitement doit être interrompu.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêtalactamases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme, par exemple via des aliments. De ce fait, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS doit être réservé au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou qui sont susceptibles de mal répondre à un traitement de première intention (fait référence à des cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sans diagnostic bactériologique). Il convient de tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales lors de l'utilisation du produit. Une utilisation plus large, notamment une utilisation du médicament s'écartant des instructions figurant dans le RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS ne doit être utilisé que sur la base des résultats de tests de sensibilité.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention de maladies ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages. Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.

Ne pas utiliser comme traitement prophylactique en cas de rétention placentaire.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) à la suite de leur injection, inhalation, ingestion ou au contact de la peau. L'hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.

En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit ou s'il vous a été recommandé de ne pas travailler avec de telles préparations.

Si, à la suite d'une exposition, vous développez des symptômes comme un érythème cutané, consulter un médecin.

Un oedème du visage, des lèvres, des yeux ou une difficulté respiratoire, sont des problèmes plus sérieux qui nécessitent une consultation médicale d'urgence.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des réactions d'hypersensibilité, sans lien avec la dose peuvent se produire. Des réactions allergiques (par exemple : réactions cutanées, anaphylaxie) peuvent se produire occasionnellement.

Chez les porcins, au site d'injection, des réactions peu sévères telles qu'une décoloration du fascia ou de la graisse sont observées chez certains animaux, jusqu'à 20 jours après l'injection.
Chez les bovins, des indurations et des gonflements ont été observés au site d'injection (par voie sous cutanée). Des inflammations chroniques locales, légères à modérées, ont été observées chez la plupart des animaux jusqu'à 42 jours après l'injection.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Bien que chez les espèces de laboratoire, aucun signe de tératogenèse, d'avortement ou d'influence sur la reproduction n'a été mis en évidence, l'innocuité du ceftiofur sur la reproduction n'a pas été démontrée chez la truie ou la vache gravide.

Ce produit doit être utilisé après l'évaluation par un vétérinaire du rapport bénéfice / risque.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Aucune connue.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

La faible toxicité du ceftiofur a été démontrée chez les porcins, en utilisant du ceftiofur de sodium à des doses 8 fois supérieures à la dose recommandée et administrées par voie intramusculaire pendant 15 jours consécutifs.

Chez les bovins, aucun signe de toxicité systémique n'a été observé lors de surdosage important par administration parentérale.

 

Temps d'attente

Porcins :
-Viande et abats : 2 jours.

Bovins :
-Viande et abats : 6 jours.
-Lait : zéro jour.

 

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :

Substance(s) active(s) :
Ceftiofur ...........................(sous forme de chlorhydrate) 50,00 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Liste des excipients

Polysorbate 80
Eau pour préparations injectables
Triglycérides à chaîne moyenne

Dénomination du médicament vétérinaire

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS

 

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :

Substance(s) active(s) :
Ceftiofur ...........................(sous forme de chlorhydrate) 50,00 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Forme pharmaceutique

Suspension injectable.
Suspension opaque, blanche à blanchâtre.

 

Espèces cibles

Porcins et bovins.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Affections à germes sensibles au ceftiofur.

Chez les porcins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Pasteurella multocida , Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis.

Chez les bovins :
- Traitement curatif des infections respiratoires à Mannh eimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Pasteurella multocida et Histophilus somni (anciennement Haemophilus somnus ).
- Traitement curatif de la nécrobacillose interdigitée aiguë (panaris interdigité) à Fusobacterium necrophorum et Bactero ides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ).
- Traitement de la composante bactérienne de la métrite aigüe post-partum (puerpérale) dans les 10 jours suivant le vêlage, à Escherichia coli, Arcanobacterium pyogènes et Fusobacterium necrophorum sensibles au ceftiofur, dans les cas ou un traitement par un autre agent antimicrobien a échoué.

 

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux ayant des antécédents d'hypersensibilité au ceftiofur ou aux autres ß-lactamines.

Ne pas administrer par voie intraveineuse.

Ne pas utiliser chez les volailles (y compris les oeufs) en raison du risque de diffusion d'une résistance antimicrobienne à l'homme.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Non connues.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Secouer énergiquement le flacon avant utilisation, pour permettre la remise en suspension du produit.

Si une réaction allergique se produit, le traitement doit être interrompu.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS sélectionne les souches résistantes comme les bactéries porteuses de bêtalactamases à spectre étendu (BLSE) et peut représenter un risque pour la santé humaine si ces souches se propagent à l'homme, par exemple via des aliments. De ce fait, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS doit être réservé au traitement des affections cliniques qui ont mal répondu ou qui sont susceptibles de mal répondre à un traitement de première intention (fait référence à des cas très aigus, lorsque le traitement doit être instauré sans diagnostic bactériologique). Il convient de tenir compte des politiques antimicrobiennes officielles, nationales et régionales lors de l'utilisation du produit. Une utilisation plus large, notamment une utilisation du médicament s'écartant des instructions figurant dans le RCP, peut augmenter la prévalence d'une telle résistance. Dans la mesure du possible, EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS ne doit être utilisé que sur la base des résultats de tests de sensibilité.

EXCENEL FLOW 50 MG/ML SUSPENSION INJECTABLE POUR PORCINS ET BOVINS est destiné au traitement d'animaux malades. Ne pas utiliser pour la prévention de maladies ou dans le cadre de programmes sanitaires des élevages. Le traitement de groupes d'animaux doit être strictement limité aux foyers de maladie en cours, conformément aux conditions d'utilisation approuvées.

Ne pas utiliser comme traitement prophylactique en cas de rétention placentaire.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) à la suite de leur injection, inhalation, ingestion ou au contact de la peau. L'hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent parfois être graves.

En cas d'hypersensibilité, éviter tout contact avec le produit ou s'il vous a été recommandé de ne pas travailler avec de telles préparations.

Si, à la suite d'une exposition, vous développez des symptômes comme un érythème cutané, consulter un médecin.

Un oedème du visage, des lèvres, des yeux ou une difficulté respiratoire, sont des problèmes plus sérieux qui nécessitent une consultation médicale d'urgence.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des réactions d'hypersensibilité, sans lien avec la dose peuvent se produire. Des réactions allergiques (par exemple : réactions cutanées, anaphylaxie) peuvent se produire occasionnellement.

Chez les porcins, au site d'injection, des réactions peu sévères telles qu'une décoloration du fascia ou de la graisse sont observées chez certains animaux, jusqu'à 20 jours après l'injection.
Chez les bovins, des indurations et des gonflements ont été observés au site d'injection (par voie sous cutanée). Des inflammations chroniques locales, légères à modérées, ont été observées chez la plupart des animaux jusqu'à 42 jours après l'injection.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Bien que chez les espèces de laboratoire, aucun signe de tératogenèse, d'avortement ou d'influence sur la reproduction n'a été mis en évidence, l'innocuité du ceftiofur sur la reproduction n'a pas été démontrée chez la truie ou la vache gravide.

Ce produit doit être utilisé après l'évaluation par un vétérinaire du rapport bénéfice / risque.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Aucune connue.

 

Posologie et voie d'administration

Avant utilisation, agiter vigoureusement le flacon pendant 60 secondes au maximum ou jusqu'à ce que le produit semble suffisamment remis en suspension.

Porcins :

3 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par voie intramusculaire, soit 1 ml de suspension pour 16 kg de poids vif à chaque injection.
Ne pas administrer plus de 4 ml par site d'injection.

Bovins :

-Affections respiratoires : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 à 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Panaris interdigité : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 3 jours, par vois sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

-Mérite puerpuérale aiguë dans les 10 jours suivant le vêlage : 1 mg de ceftiofur par kg de poids vif par jour pendant 5 jours, par voie sous-cutanée, soit 1 ml de suspension pour 50 kg de poids vif à chaque injection.

Ne pas administrer plus de 13 ml par site d'injection.

Les injections doivent être réalisées à des sites différents.

Les flacons de 50 et 100 ml peuvent être ponctionnés au maximum 50 fois. Les flacons de 250 ml peuvent être ponctionnés au maximum 33 fois. Sinon, l'utilsation d'une seringue automatique est recommandée.

Dans le cas de la métrite puerpérale aiguë, une thérapie de soutien complémentaire peut être requise dans certains cas.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

La faible toxicité du ceftiofur a été démontrée chez les porcins, en utilisant du ceftiofur de sodium à des doses 8 fois supérieures à la dose recommandée et administrées par voie intramusculaire pendant 15 jours consécutifs.

Chez les bovins, aucun signe de toxicité systémique n'a été observé lors de surdosage important par administration parentérale.

 

Temps d'attente

Porcins :
-Viande et abats : 2 jours.

Bovins :
-Viande et abats : 6 jours.
-Lait : zéro jour.

 

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : antibactériens à usage systémique, céphalosporine de 3 ème génération..
Code ATC-vet : QJ01DD90

 

Propriétés pharmacodynamiques

Le ceftiofur est une céphalosporine de dernière génération, active contre de nombreuses bactéries Gram-positif et Gram-négatif. Le ceftiofur agit par inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne, ce qui est à l'origine de ses propriétés bactéricides.

Les béta-lactamines agissent en interférant avec la synthèse de la paroi cellulaire de la bactérie. La synthèse de la paroi cellulaire dépend d'enzymes appelées PBP (penicillin-binding-proteins).
Les bactéries développent une résistance selon quatre mécanismes de base :

-par altération ou acquisition de PBP non-sensible à une béta-lactamine, efficace autrement,
-par altération de la perméabilité de la cellule aux béta-lactamines,
-par la production de béta-lactamases qui coupent le noyau béta-lactame de la molécule,
-par élimination active.

Quelques béta-lactamases, trouvées dans des organismes bactériens entériques à Gram-négatif, peuvent conférer des concentrations minimales inhibitrices (CMI) élevées de degrés variables vis-à -vis de pénicillines, ampicilline, combinaison de béta-lactamines et d'inhibiteurs, céphalosporines de première et deuxième génération.

Le ceftiofur est actif sur les germes suivants, impliqués dans les affections respiratoires du porc :
- Pasteurella multocida, Actinobacillus pleuropneumoniae et Streptococcus suis .
- Bordetella bronchiseptica est naturellement résistante au ceftiofur.

Il est également actif sur :
-les bactéries responsables des affections respiratoires des bovins : Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica (anciennement Pasteurella haemolytica ), Histophilus somni (anciennement Haemop hilus somnus )
-les bactéries responsables du panaris interdigité (nécrobacillose interdigitée) des bovins :
Fusobacterium necrophorum, Bacteroides melaninogenicus ( Porphyromonas asaccharolytica ),
-les bactéries associées aux métrites aiguës post-partum (puerpuérales) des bovins : Escherichia coli, Arcanobacterium pyogenes et Fusobacterium necrophorum.
Les concentrations minimales inhibitrices (CMI) suivantes ont été déterminées pour le ceftiofur vis-à -vis des bactéries cibles de souches européennes, isolées à partir d'animaux malades :
Porcs


Organismes (nombre d'isolats) Échelle de CMI (µg/mL) CMI 90 (µg/mL)
A. pleuropneumoniae (28) <= 0,03 * <= 0,03
Pasteurella multocida (37) <= 0,03 - 0,13 <= 0,03
A. pleuropneumoniae (28) <= 0,03 * <= 0,03
Streptococcus suis (495) <= 0,03 - 0,25 <= 0,03
Hae mophilus parasuis (16) <= 0,03 - 0,13 <= 0,03


Bovins


Organismes (nombre d'isolats) Échelle de CMI (µg/mL) CMI 90 (µg/mL)
Mannheimia spp . (87) <= 0,03 * < 0,03
P.multocida (42) < 0,03 - 0,12 < 0,03
H.somni (24) <= 0,03 * < 0,03
Arcanobacterium pyogenes (123) <= 0,03 - 0,5 0,25
Escherichia coli ( 188) 0,13 - > 32,0 0,5
Fusobacterium necrophorum (67)(isolements à partir de cas de panaris) <= 0,06 - 0,13 ND
Fusobacterium necrophorum (2)(isolement à partir de cas de métrite aiguë) <= 0,03 - 0,06 ND
* absence d'intervalle ; tous les isolements ont donné la même valeur. N.D : non déterminé.

Les valeurs limites suivantes sont recommandées par CLSI pour les germes pathogènes respiratoires des bovins et des porcins figurant actuellement sur l'étiquetage du médicament :


Diamètre de la Zone (mm) CMI (μg/mL) Interprétation
>= 21 <= 2,0 (S) Sensible
18 - 20 4,0 (I) Intermédiaire
<= 17 >= 8,0 (R) Résistant

Aucune valeur limite n'a été déterminée à cette date pour les germes pathogènes associés au panaris ou aux métrites post-partum chez les bovins.

 

Caractéristiques pharmacocinétiques

Après administration, le ceftiofur est rapidement métabolisé en desfuroylceftiofur, métabolite actif principal.
Le desfuroylceftiofur présente une activité anti-microbienne sur les germes impliqués dans les affections respiratoires animales, équivalente à celle du ceftiofur.
Le métabolite actif est lié de façon réversible aux protéines plasmatiques. Du fait de ce transport avec ces protéines, le métabolite se concentre au point d'infection, est actif et reste actif en présence de tissu nécrotique et de débris.

Chez les porcs recevant une injection unique intramusculaire de 3 mg par kg de poids vif, des concentrations plasmatiques maximales de 11,8 + 1,67 µg/mL sont atteintes au bout d'une heure. La demi-vie d'élimination du desfuroylceftiofur est de 16,7 ± 2,3 heures. Aucune accumulation de desfuroylceftiofur n'est observée après administration de 3 mg de ceftiofur par kg de poids vif et par jour pendant trois jours consécutifs.
La voie d'élimination principale est urinaire (plus de 70 %). La quantité moyenne éliminées par les fèces est de 12 à 15 % de la dose initiale.
La biodisponibilité du ceftiofur, après injection intramusculaire, est totale.

Chez les bovins , après administration d'une dose unique sous-cutanée, des concentrations plasmatiques maximales de 2,85 + 1,11 µg/mL sont atteintes en 2 heures. Chez les vaches en bonne santé, une C max de 2,25 + 0,79 µg/mL est atteinte dans l'endomètre 5 + 2 heures après une administration unique. Les concentrations maximales atteintes dans les caroncules et les lochies chez les vaches saines, sont de 1,11 + 0,24 µg/mL et de 0,98 + 0,25 µg/mL respectivement.
La demi-vie d'élimination du desfuroylceftiofur est de 11 + 2,57 heures. Aucune accumulation n'a été observée lors d'un traitement de 5 jours.
La voie d'élimination principale est urinaire (supérieure à 55 %). La quantité moyenne éliminée par les fèces est de 31 % de la dose initiale.
La biodisponibilité du ceftiofur, après administration sous-cutanée, est totale.

 

Liste des excipients

Polysorbate 80
Eau pour préparations injectables
Triglycérides à chaîne moyenne

 

Incompatibilités

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament vétérinaire ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 2 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Ne pas conserver à une température supérieure à 25°C.

 

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre de type I
Bouchon chlorobutyle et capsule flip-off aluminium (flacon de 50 et 100 ml)
Bouchon bromobutyle et fermeture aluminium (flacon de 250 ml)

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

 

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

ZOETIS FRANCE
23-25 AVENUE DU DOCTEUR LANNELONGUE
75014 PARIS
FRANCE

 

Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/3435404 9/1997

Boîte de 1 flacon de 50 ml
Boîte de 1 flacon de 100 ml
Boîte de 1 flacon de 250 ml
Boîte de 10 flacons de 50 ml
Boîte de 10 flacons de 100 ml

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

 

Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

13/01/1997 - 21/05/2007

 

Date de mise à jour du texte

12/05/2015

Zoetis est une société mondiale de santé animale qui se consacre à aider ses clients et leurs entreprises de manière toujours plus efficace. Forts de 60 années d'expérience, nous fournissons des médicaments et des vaccins de qualité, complétés par des produits de diagnostic, des tests génétiques, des biodivoteurs et une gamme de services. Nous travaillons tous les jours pour mieux comprendre et relever les défis réels auxquels sont confrontés ceux qui élèvent et soignent les animaux d'une manière qu'ils jugent vraiment pertinente.

The head office United States (Madison)
Headquarters PFIZER
Creation 1952
Type of company publicly listed company (New York)
Ranking 1st World Veterinary Laboratory
General Director (World) Juan Ramón Alaix
General Director (France) Dr Vanessa Dablin D'Aussonne
Workforce (World) > 9'000 employees
Workforce (France) 170 employees
Veterinary Delegates > 3'500 employees
R&D Specialties > 1'100 employees
Worldwide presence > 100 countries
Number of manufacturing sites 27
Turnover (global) $ 4.9 billion
Turnover (France) € 130 million
Livestock 64% of turnover
Pets 36% of turnover
Species treated 8 (cattle, pigs, poultry, sheep, fish, dogs, cats, horses)
Therapeutic Areas 5 (vaccines, antiparasitics, antibiotics, medicated feeds and other pharmaceutical products)
Number of products > 300


Marketing authorisation holder
ZOETIS FRANCE See more information
Vet drug dispensing in 5 steps
Online
Send online request add your vet prescription and list of medicines
Receive a phone call from a pharmacist to validate your request
Move medicines to your basket and checkout for payment and shipping details
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record
By phone
Call one of our pharmacist to give us request for medicines and discuss the drug dispensing conditions
Send a copy of your prescription by SMS&MMS, email, fax internet, postal mail, WhatsApp, Viber
Pay for your order using credit card, PayPal bank transfer or check
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record

More about this product

More about this product

This product does not have any reviews yet

Leave a review

This product does not have any Questions and Answers yet

Ask a question

Reviews 0

Questions 0