DECHRA

ANESKETIN 100 MG/ML SOLUTION INJECTABLE 50 ml

0 customer reviews  

DECHRA

ANESKETIN 100 MG/ML SOLUTION INJECTABLE 50 ml

0 customer reviews  

Veterinary drug
Prescription required. Dispensing is prohibited to public
Shipping to Ashburn, United States
Dispatched within 1 working day

Product Description

Numbers marketing authorization (No. AMM):

FR/V/9465271 4/2013

Code ATCVet:

QN01AX03

Espèces cibles

Chiens, chats et chevaux.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Le produit peut être administré comme agent unique chez le chat pour des procédures chirurgicales limitées et mineures ou une myorelaxation n'est pas requise.

Le produit peut également être administré pour induire une anesthésie :
a) en association avec le butorphanol et la médétomidine chez les chiens et les chats.
b) en association avec la xylazine chez les chiens, les chats et les chevaux.
c) en association avec la détomidine chez les chevaux.
d) en association avec la romifidine chez les chevaux.

 

Posologie et voie d'administration

"  

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux présentant une insuffisance hépatique ou rénale.
Ne pas administrer la kétamine comme agent unique chez les chevaux ou les chiens.
Ne pas administrer aux animaux présentant une décompensation cardiaque sévère, une pression artérielle élevée ou un glaucome.
Ne pas administrer aux animaux présentant une éclampsie ou une pré-éclampsie.
Ne pas administrer en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à  l'un des excipients.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Une association avec un anesthésique injectable ou volatil est nécessaire pour les interventions chirurgicales très douloureuses et importantes, ainsi que pour le maintien de l'anesthésie. La myorelaxation requise pour les procédures chirurgicales ne pouvant pas être obtenue par la kétamine seule, des myorelaxants doivent être administrés conjointement. Pour améliorer l'anesthésie ou prolonger ses effets, la kétamine peut être associée à  des a2-agonistes, anesthésiques, neuroleptanalgésiques, tranquillisants et anesthésiques volatils.
Il y a lieu de noter que la latence de l'effet peut être prolongée lors d'administration par voie sous-cutanée chez le chat.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Il a été rapporté qu'une faible proportion d'animaux ne répond pas à  la kétamine utilisée comme anesthésique aux doses recommandées.
L'administration d'une prémédication doit être suivie d'une réduction adéquate du dosage.
L'induction et le réveil auront lieu, de préférence, dans un environnement tranquille et calme.
Comme pour tous les anesthésiques, les animaux doivent rester à  jeun pendant les 12 heures précédant une anesthésie à  la kétamine.
L'administration d'atropine en prémédication peut réduire l'hypersalivation chez les chats.
Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées. Celles-ci s'estompent spontanément et peuvent être évitées par l'administration d'acépromazine ou de xylazine en prémédication, ou contrôlées par l'administration d'acépromazine ou de barbituriques à  action brève à  faibles doses.
Chez le chat et le chien, les yeux restent ouverts et les pupilles sont dilatées. Il est possible de protéger les yeux à  l'aide d'une compresse humide ou de gel oculaire.
La kétamine peut présenter des propriétés proconvulsivantes et anticonvulsivantes et, de ce fait, sera administrée avec prudence aux patients sujets à  des crises convulsives.
La kétamine peut accroître la pression intracrânienne et, de ce fait, ne convient pas pour les patients souffrant d'accidents vasculaires cérébraux. En cas d'utilisation en association avec d'autres produits, consultez les contre-indications et les mises en garde figurant sur les fiches techniques correspondantes.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ce médicament est puissant. Des précautions particulières doivent être prises pour éviter l'auto-administration accidentelle.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue à  la kétamine ou à  l'un des excipients devraient éviter tout contact avec ce médicament vétérinaire.
Éviter le contact avec la peau et les yeux. Lavez immédiatement et abondamment à  l'eau toutes les éclaboussures sur la peau et dans les yeux.
Des effets indésirables sur le foetus ne sont pas à  exclure. Les femmes enceintes éviteront de manipuler le produit.
En cas d'auto-injection accidentelle ou si des symptômes se manifestent après un contact oculaire/oral, consultez immédiatement un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage, mais NE CONDUISEZ PAS.

Pour les médecins :
Ne laissez pas le patient sans surveillance. Soutenez les voies respiratoires et administrez un traitement symptomatique de soutien.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

La kétamine peut provoquer de l'hypersalivation chez les chats.
La kétamine augmente le tonus des muscles squelettiques. Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées.
La kétamine provoque une dépression respiratoire dose dépendante, qui peut entraîner un arrêt respiratoire, en particulier chez les chats. Une association avec des médicaments dépresseurs respiratoires peut augmenter cet effet..
La kétamine augmente le rythme cardiaque ainsi que la pression artérielle avec un risque d'hémorragie accru.
Chez les chats et les chiens, les yeux restent ouverts avec mydriase et nystagmus.
Des réactions de type ataxie, hypersensibilité aux stimuli, excitation, peuvent survenir au réveil.
L'injection intramusculaire peut être douloureuse.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

La kétamine passe la barrière placentaire, et pénètre dans la circulation sanguine du foetus à  un taux qui peut atteindre 75 à  100% des niveaux sanguins maternels; ceci peut anesthésier partiellement les chiots en cas de mise bas par césarienne.
La sécurité du médicament vétérinaire n'a pas été établie en cas de gravidité et de lactation. L'utilisation du produit ne doit se faire qu'après évaluation du rapport bénéfice-risque par le vétérinaire.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Il y a lieu de prendre des précautions en cas d'association kétamine-halothane, car la demi-vie de la kétamine s'en trouve prolongée. Les neuroleptanalgésiques, les tranquillisants et le chloramphénicol potentialisent l'anesthésie par administration de kétamine. Les barbituriques et les opiacés peuvent prolonger la période de réveil. Il est rapporté chez des patients humains recevant des hormones thyroïdiennes, que la kétamine renforçe l'apparition de tachycardie et d'hypertension.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de doses excessives, une dépression respiratoire significative peut survenir. Si nécessaire, maintenir artificiellement une ventilation et un débit cardiaque suffisants jusqu'à  ce que la ventilation et le débit cardiaque spontanés reviennent à  la normale.
Les tonicardiaques pharmacologiques ne sont pas recommandés, sauf si aucune autre mesure de soutien n'est disponible.

 

Temps d'attente

Equins :
Viande et abats : 1 jour.
Lait : 1 jour.

 

Incompatibilités

Le produit ne doit pas être mélangé à  d'autres médicaments vétérinaires, à  l'exception des liquides de perfusion : chlorure de sodium à  0,9%, solution de Ringer et solution de Ringer lactate.

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur à  l'abri de la lumière.
Pas de précautions particulières de conservation concernant la température..

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :


Substance(s) active(s) :  
Kétamine .....................(sous forme de chlorhydrate) 100 mg
   
Excipient(s) :  
Chlorocrésol ................... 1 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Liste des excipients

Chlorocrésol
Hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH)
Acide hydrochlorique (pour l'ajustement du pH)
Eau pour préparations injectables

Dénomination du médicament vétérinaire

ANESKETIN 100 MG/ML SOLUTION INJECTABLE

 

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :


Substance(s) active(s) :  
Kétamine .....................(sous forme de chlorhydrate) 100 mg
   
Excipient(s) :  
Chlorocrésol ................... 1 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Forme pharmaceutique

Solution injectable.
Solution incolore transparente limpide.

 

Espèces cibles

Chiens, chats et chevaux.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Le produit peut être administré comme agent unique chez le chat pour des procédures chirurgicales limitées et mineures ou une myorelaxation n'est pas requise.

Le produit peut également être administré pour induire une anesthésie :
a) en association avec le butorphanol et la médétomidine chez les chiens et les chats.
b) en association avec la xylazine chez les chiens, les chats et les chevaux.
c) en association avec la détomidine chez les chevaux.
d) en association avec la romifidine chez les chevaux.

 

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux présentant une insuffisance hépatique ou rénale.
Ne pas administrer la kétamine comme agent unique chez les chevaux ou les chiens.
Ne pas administrer aux animaux présentant une décompensation cardiaque sévère, une pression artérielle élevée ou un glaucome.
Ne pas administrer aux animaux présentant une éclampsie ou une pré-éclampsie.
Ne pas administrer en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à  l'un des excipients.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Une association avec un anesthésique injectable ou volatil est nécessaire pour les interventions chirurgicales très douloureuses et importantes, ainsi que pour le maintien de l'anesthésie. La myorelaxation requise pour les procédures chirurgicales ne pouvant pas être obtenue par la kétamine seule, des myorelaxants doivent être administrés conjointement. Pour améliorer l'anesthésie ou prolonger ses effets, la kétamine peut être associée à  des a2-agonistes, anesthésiques, neuroleptanalgésiques, tranquillisants et anesthésiques volatils.
Il y a lieu de noter que la latence de l'effet peut être prolongée lors d'administration par voie sous-cutanée chez le chat.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Il a été rapporté qu'une faible proportion d'animaux ne répond pas à  la kétamine utilisée comme anesthésique aux doses recommandées.
L'administration d'une prémédication doit être suivie d'une réduction adéquate du dosage.
L'induction et le réveil auront lieu, de préférence, dans un environnement tranquille et calme.
Comme pour tous les anesthésiques, les animaux doivent rester à  jeun pendant les 12 heures précédant une anesthésie à  la kétamine.
L'administration d'atropine en prémédication peut réduire l'hypersalivation chez les chats.
Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées. Celles-ci s'estompent spontanément et peuvent être évitées par l'administration d'acépromazine ou de xylazine en prémédication, ou contrôlées par l'administration d'acépromazine ou de barbituriques à  action brève à  faibles doses.
Chez le chat et le chien, les yeux restent ouverts et les pupilles sont dilatées. Il est possible de protéger les yeux à  l'aide d'une compresse humide ou de gel oculaire.
La kétamine peut présenter des propriétés proconvulsivantes et anticonvulsivantes et, de ce fait, sera administrée avec prudence aux patients sujets à  des crises convulsives.
La kétamine peut accroître la pression intracrânienne et, de ce fait, ne convient pas pour les patients souffrant d'accidents vasculaires cérébraux. En cas d'utilisation en association avec d'autres produits, consultez les contre-indications et les mises en garde figurant sur les fiches techniques correspondantes.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ce médicament est puissant. Des précautions particulières doivent être prises pour éviter l'auto-administration accidentelle.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue à  la kétamine ou à  l'un des excipients devraient éviter tout contact avec ce médicament vétérinaire.
Éviter le contact avec la peau et les yeux. Lavez immédiatement et abondamment à  l'eau toutes les éclaboussures sur la peau et dans les yeux.
Des effets indésirables sur le foetus ne sont pas à  exclure. Les femmes enceintes éviteront de manipuler le produit.
En cas d'auto-injection accidentelle ou si des symptômes se manifestent après un contact oculaire/oral, consultez immédiatement un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage, mais NE CONDUISEZ PAS.

Pour les médecins :
Ne laissez pas le patient sans surveillance. Soutenez les voies respiratoires et administrez un traitement symptomatique de soutien.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

La kétamine peut provoquer de l'hypersalivation chez les chats.
La kétamine augmente le tonus des muscles squelettiques. Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées.
La kétamine provoque une dépression respiratoire dose dépendante, qui peut entraîner un arrêt respiratoire, en particulier chez les chats. Une association avec des médicaments dépresseurs respiratoires peut augmenter cet effet..
La kétamine augmente le rythme cardiaque ainsi que la pression artérielle avec un risque d'hémorragie accru.
Chez les chats et les chiens, les yeux restent ouverts avec mydriase et nystagmus.
Des réactions de type ataxie, hypersensibilité aux stimuli, excitation, peuvent survenir au réveil.
L'injection intramusculaire peut être douloureuse.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

La kétamine passe la barrière placentaire, et pénètre dans la circulation sanguine du foetus à  un taux qui peut atteindre 75 à  100% des niveaux sanguins maternels; ceci peut anesthésier partiellement les chiots en cas de mise bas par césarienne.
La sécurité du médicament vétérinaire n'a pas été établie en cas de gravidité et de lactation. L'utilisation du produit ne doit se faire qu'après évaluation du rapport bénéfice-risque par le vétérinaire.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Il y a lieu de prendre des précautions en cas d'association kétamine-halothane, car la demi-vie de la kétamine s'en trouve prolongée. Les neuroleptanalgésiques, les tranquillisants et le chloramphénicol potentialisent l'anesthésie par administration de kétamine. Les barbituriques et les opiacés peuvent prolonger la période de réveil. Il est rapporté chez des patients humains recevant des hormones thyroïdiennes, que la kétamine renforçe l'apparition de tachycardie et d'hypertension.

 

Posologie et voie d'administration

"  

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de doses excessives, une dépression respiratoire significative peut survenir. Si nécessaire, maintenir artificiellement une ventilation et un débit cardiaque suffisants jusqu'à  ce que la ventilation et le débit cardiaque spontanés reviennent à  la normale.
Les tonicardiaques pharmacologiques ne sont pas recommandés, sauf si aucune autre mesure de soutien n'est disponible.

 

Temps d'attente

Equins :
Viande et abats : 1 jour.
Lait : 1 jour.

 

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : anesthésique dissociatif.
Code ATCvet: QN01AX03

 

Propriétés pharmacodynamiques

La kétamine est un anesthésique dissociatif. Elle induit un état de catalepsie accompagné d'amnésie et d'analgésie, le tonus musculaire est maintenu, et certains réflexes sont conservés (pharyngés et laryngés). Le rythme cardiaque, la pression artérielle et le débit cardiaque sont augmentés, la dépression respiratoire n'est pas une particularité remarquable. Toutes ces caractéristiques peuvent être modifiées si le produit est administré en association avec d'autres agents.

 

Caractéristiques pharmacocinétiques

La kétamine est très majoritairement métabolisée par le foie chez les chiens, les chevaux et les primates. Chez les chats la métabolisation hépatique est faible puisque la majorité du médicament est excrétée par le rein. La récupération de la kétamine après bolus intraveineux s'opère par redistribution rapide depuis le système nerveux central aux autres tissus, essentiellement la graisse, les poumons, le foie et les reins.

 

Liste des excipients

Chlorocrésol
Hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH)
Acide hydrochlorique (pour l'ajustement du pH)
Eau pour préparations injectables

 

Incompatibilités

Le produit ne doit pas être mélangé à  d'autres médicaments vétérinaires, à  l'exception des liquides de perfusion : chlorure de sodium à  0,9%, solution de Ringer et solution de Ringer lactate.

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur à  l'abri de la lumière.
Pas de précautions particulières de conservation concernant la température..

 

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre type I
Bouchon caoutchouc bromobutyle
Capsule aluminium

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

 

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

EUROVET ANIMAL HEALTH
HANDELSWEG 25
5531 AE BLADEL
PAYS-BAS

 

Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/9465271 4/2013

Boîte de 1 flacon de 5 ml
Boîte de 1 flacon de 10 ml
Boîte de 1 flacon de 20 ml
Boîte de 1 flacon de 25 ml
Boîte de 1 flacon de 30 ml
Boîte de 1 flacon de 50 ml

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

 

Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

4/3/2013

 

Date de mise à jour du texte

13/06/2014.

Dechra is an international specialist veterinary pharmaceuticals products business. Our expertise is in the development, manufacture, and sales and marketing of high quality products exclusively for veterinarians worldwide.



Marketing authorisation holder
EUROVET ANIMAL HEALTH See more information
Vet drug dispensing in 5 steps
Online
Send online request add your vet prescription and list of medicines
Receive a phone call from a pharmacist to validate your request
Move medicines to your basket and checkout for payment and shipping details
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record
By phone
Call one of our pharmacist to give us request for medicines and discuss the drug dispensing conditions
Send a copy of your prescription by SMS&MMS, email, fax internet, postal mail, WhatsApp, Viber
Pay for your order using credit card, PayPal, bank transfer or check
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record

Espèces cibles

Chiens, chats et chevaux.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Le produit peut être administré comme agent unique chez le chat pour des procédures chirurgicales limitées et mineures ou une myorelaxation n'est pas requise.

Le produit peut également être administré pour induire une anesthésie :
a) en association avec le butorphanol et la médétomidine chez les chiens et les chats.
b) en association avec la xylazine chez les chiens, les chats et les chevaux.
c) en association avec la détomidine chez les chevaux.
d) en association avec la romifidine chez les chevaux.

 

Posologie et voie d'administration

"  

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux présentant une insuffisance hépatique ou rénale.
Ne pas administrer la kétamine comme agent unique chez les chevaux ou les chiens.
Ne pas administrer aux animaux présentant une décompensation cardiaque sévère, une pression artérielle élevée ou un glaucome.
Ne pas administrer aux animaux présentant une éclampsie ou une pré-éclampsie.
Ne pas administrer en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à  l'un des excipients.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Une association avec un anesthésique injectable ou volatil est nécessaire pour les interventions chirurgicales très douloureuses et importantes, ainsi que pour le maintien de l'anesthésie. La myorelaxation requise pour les procédures chirurgicales ne pouvant pas être obtenue par la kétamine seule, des myorelaxants doivent être administrés conjointement. Pour améliorer l'anesthésie ou prolonger ses effets, la kétamine peut être associée à  des a2-agonistes, anesthésiques, neuroleptanalgésiques, tranquillisants et anesthésiques volatils.
Il y a lieu de noter que la latence de l'effet peut être prolongée lors d'administration par voie sous-cutanée chez le chat.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Il a été rapporté qu'une faible proportion d'animaux ne répond pas à  la kétamine utilisée comme anesthésique aux doses recommandées.
L'administration d'une prémédication doit être suivie d'une réduction adéquate du dosage.
L'induction et le réveil auront lieu, de préférence, dans un environnement tranquille et calme.
Comme pour tous les anesthésiques, les animaux doivent rester à  jeun pendant les 12 heures précédant une anesthésie à  la kétamine.
L'administration d'atropine en prémédication peut réduire l'hypersalivation chez les chats.
Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées. Celles-ci s'estompent spontanément et peuvent être évitées par l'administration d'acépromazine ou de xylazine en prémédication, ou contrôlées par l'administration d'acépromazine ou de barbituriques à  action brève à  faibles doses.
Chez le chat et le chien, les yeux restent ouverts et les pupilles sont dilatées. Il est possible de protéger les yeux à  l'aide d'une compresse humide ou de gel oculaire.
La kétamine peut présenter des propriétés proconvulsivantes et anticonvulsivantes et, de ce fait, sera administrée avec prudence aux patients sujets à  des crises convulsives.
La kétamine peut accroître la pression intracrânienne et, de ce fait, ne convient pas pour les patients souffrant d'accidents vasculaires cérébraux. En cas d'utilisation en association avec d'autres produits, consultez les contre-indications et les mises en garde figurant sur les fiches techniques correspondantes.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ce médicament est puissant. Des précautions particulières doivent être prises pour éviter l'auto-administration accidentelle.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue à  la kétamine ou à  l'un des excipients devraient éviter tout contact avec ce médicament vétérinaire.
Éviter le contact avec la peau et les yeux. Lavez immédiatement et abondamment à  l'eau toutes les éclaboussures sur la peau et dans les yeux.
Des effets indésirables sur le foetus ne sont pas à  exclure. Les femmes enceintes éviteront de manipuler le produit.
En cas d'auto-injection accidentelle ou si des symptômes se manifestent après un contact oculaire/oral, consultez immédiatement un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage, mais NE CONDUISEZ PAS.

Pour les médecins :
Ne laissez pas le patient sans surveillance. Soutenez les voies respiratoires et administrez un traitement symptomatique de soutien.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

La kétamine peut provoquer de l'hypersalivation chez les chats.
La kétamine augmente le tonus des muscles squelettiques. Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées.
La kétamine provoque une dépression respiratoire dose dépendante, qui peut entraîner un arrêt respiratoire, en particulier chez les chats. Une association avec des médicaments dépresseurs respiratoires peut augmenter cet effet..
La kétamine augmente le rythme cardiaque ainsi que la pression artérielle avec un risque d'hémorragie accru.
Chez les chats et les chiens, les yeux restent ouverts avec mydriase et nystagmus.
Des réactions de type ataxie, hypersensibilité aux stimuli, excitation, peuvent survenir au réveil.
L'injection intramusculaire peut être douloureuse.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

La kétamine passe la barrière placentaire, et pénètre dans la circulation sanguine du foetus à  un taux qui peut atteindre 75 à  100% des niveaux sanguins maternels; ceci peut anesthésier partiellement les chiots en cas de mise bas par césarienne.
La sécurité du médicament vétérinaire n'a pas été établie en cas de gravidité et de lactation. L'utilisation du produit ne doit se faire qu'après évaluation du rapport bénéfice-risque par le vétérinaire.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Il y a lieu de prendre des précautions en cas d'association kétamine-halothane, car la demi-vie de la kétamine s'en trouve prolongée. Les neuroleptanalgésiques, les tranquillisants et le chloramphénicol potentialisent l'anesthésie par administration de kétamine. Les barbituriques et les opiacés peuvent prolonger la période de réveil. Il est rapporté chez des patients humains recevant des hormones thyroïdiennes, que la kétamine renforçe l'apparition de tachycardie et d'hypertension.

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de doses excessives, une dépression respiratoire significative peut survenir. Si nécessaire, maintenir artificiellement une ventilation et un débit cardiaque suffisants jusqu'à  ce que la ventilation et le débit cardiaque spontanés reviennent à  la normale.
Les tonicardiaques pharmacologiques ne sont pas recommandés, sauf si aucune autre mesure de soutien n'est disponible.

 

Temps d'attente

Equins :
Viande et abats : 1 jour.
Lait : 1 jour.

 

Incompatibilités

Le produit ne doit pas être mélangé à  d'autres médicaments vétérinaires, à  l'exception des liquides de perfusion : chlorure de sodium à  0,9%, solution de Ringer et solution de Ringer lactate.

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur à  l'abri de la lumière.
Pas de précautions particulières de conservation concernant la température..

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :


Substance(s) active(s) :  
Kétamine .....................(sous forme de chlorhydrate) 100 mg
   
Excipient(s) :  
Chlorocrésol ................... 1 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Liste des excipients

Chlorocrésol
Hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH)
Acide hydrochlorique (pour l'ajustement du pH)
Eau pour préparations injectables

Dénomination du médicament vétérinaire

ANESKETIN 100 MG/ML SOLUTION INJECTABLE

 

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient :


Substance(s) active(s) :  
Kétamine .....................(sous forme de chlorhydrate) 100 mg
   
Excipient(s) :  
Chlorocrésol ................... 1 mg

Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

 

Forme pharmaceutique

Solution injectable.
Solution incolore transparente limpide.

 

Espèces cibles

Chiens, chats et chevaux.

 

Indications d'utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Le produit peut être administré comme agent unique chez le chat pour des procédures chirurgicales limitées et mineures ou une myorelaxation n'est pas requise.

Le produit peut également être administré pour induire une anesthésie :
a) en association avec le butorphanol et la médétomidine chez les chiens et les chats.
b) en association avec la xylazine chez les chiens, les chats et les chevaux.
c) en association avec la détomidine chez les chevaux.
d) en association avec la romifidine chez les chevaux.

 

Contre-indications

Ne pas administrer aux animaux présentant une insuffisance hépatique ou rénale.
Ne pas administrer la kétamine comme agent unique chez les chevaux ou les chiens.
Ne pas administrer aux animaux présentant une décompensation cardiaque sévère, une pression artérielle élevée ou un glaucome.
Ne pas administrer aux animaux présentant une éclampsie ou une pré-éclampsie.
Ne pas administrer en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à  l'un des excipients.

 

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Une association avec un anesthésique injectable ou volatil est nécessaire pour les interventions chirurgicales très douloureuses et importantes, ainsi que pour le maintien de l'anesthésie. La myorelaxation requise pour les procédures chirurgicales ne pouvant pas être obtenue par la kétamine seule, des myorelaxants doivent être administrés conjointement. Pour améliorer l'anesthésie ou prolonger ses effets, la kétamine peut être associée à  des a2-agonistes, anesthésiques, neuroleptanalgésiques, tranquillisants et anesthésiques volatils.
Il y a lieu de noter que la latence de l'effet peut être prolongée lors d'administration par voie sous-cutanée chez le chat.

 

Précautions particulières d'emploi chez l'animal

Il a été rapporté qu'une faible proportion d'animaux ne répond pas à  la kétamine utilisée comme anesthésique aux doses recommandées.
L'administration d'une prémédication doit être suivie d'une réduction adéquate du dosage.
L'induction et le réveil auront lieu, de préférence, dans un environnement tranquille et calme.
Comme pour tous les anesthésiques, les animaux doivent rester à  jeun pendant les 12 heures précédant une anesthésie à  la kétamine.
L'administration d'atropine en prémédication peut réduire l'hypersalivation chez les chats.
Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées. Celles-ci s'estompent spontanément et peuvent être évitées par l'administration d'acépromazine ou de xylazine en prémédication, ou contrôlées par l'administration d'acépromazine ou de barbituriques à  action brève à  faibles doses.
Chez le chat et le chien, les yeux restent ouverts et les pupilles sont dilatées. Il est possible de protéger les yeux à  l'aide d'une compresse humide ou de gel oculaire.
La kétamine peut présenter des propriétés proconvulsivantes et anticonvulsivantes et, de ce fait, sera administrée avec prudence aux patients sujets à  des crises convulsives.
La kétamine peut accroître la pression intracrânienne et, de ce fait, ne convient pas pour les patients souffrant d'accidents vasculaires cérébraux. En cas d'utilisation en association avec d'autres produits, consultez les contre-indications et les mises en garde figurant sur les fiches techniques correspondantes.

 

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ce médicament est puissant. Des précautions particulières doivent être prises pour éviter l'auto-administration accidentelle.
Les personnes présentant une hypersensibilité connue à  la kétamine ou à  l'un des excipients devraient éviter tout contact avec ce médicament vétérinaire.
Éviter le contact avec la peau et les yeux. Lavez immédiatement et abondamment à  l'eau toutes les éclaboussures sur la peau et dans les yeux.
Des effets indésirables sur le foetus ne sont pas à  exclure. Les femmes enceintes éviteront de manipuler le produit.
En cas d'auto-injection accidentelle ou si des symptômes se manifestent après un contact oculaire/oral, consultez immédiatement un médecin et montrez-lui la notice ou l'étiquetage, mais NE CONDUISEZ PAS.

Pour les médecins :
Ne laissez pas le patient sans surveillance. Soutenez les voies respiratoires et administrez un traitement symptomatique de soutien.

 

Autres précautions

Aucune.

 

Effets indésirables (fréquence et gravité)

La kétamine peut provoquer de l'hypersalivation chez les chats.
La kétamine augmente le tonus des muscles squelettiques. Des contractions musculaires et des clonies ont été signalées chez le chat aux posologies recommandées.
La kétamine provoque une dépression respiratoire dose dépendante, qui peut entraîner un arrêt respiratoire, en particulier chez les chats. Une association avec des médicaments dépresseurs respiratoires peut augmenter cet effet..
La kétamine augmente le rythme cardiaque ainsi que la pression artérielle avec un risque d'hémorragie accru.
Chez les chats et les chiens, les yeux restent ouverts avec mydriase et nystagmus.
Des réactions de type ataxie, hypersensibilité aux stimuli, excitation, peuvent survenir au réveil.
L'injection intramusculaire peut être douloureuse.

 

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

La kétamine passe la barrière placentaire, et pénètre dans la circulation sanguine du foetus à  un taux qui peut atteindre 75 à  100% des niveaux sanguins maternels; ceci peut anesthésier partiellement les chiots en cas de mise bas par césarienne.
La sécurité du médicament vétérinaire n'a pas été établie en cas de gravidité et de lactation. L'utilisation du produit ne doit se faire qu'après évaluation du rapport bénéfice-risque par le vétérinaire.

 

Interactions médicamenteuses et autres formes d'interactions

Il y a lieu de prendre des précautions en cas d'association kétamine-halothane, car la demi-vie de la kétamine s'en trouve prolongée. Les neuroleptanalgésiques, les tranquillisants et le chloramphénicol potentialisent l'anesthésie par administration de kétamine. Les barbituriques et les opiacés peuvent prolonger la période de réveil. Il est rapporté chez des patients humains recevant des hormones thyroïdiennes, que la kétamine renforçe l'apparition de tachycardie et d'hypertension.

 

Posologie et voie d'administration

"  

 

Surdosage (symptômes, conduite d'urgence, antidotes), si nécessaire

En cas de doses excessives, une dépression respiratoire significative peut survenir. Si nécessaire, maintenir artificiellement une ventilation et un débit cardiaque suffisants jusqu'à  ce que la ventilation et le débit cardiaque spontanés reviennent à  la normale.
Les tonicardiaques pharmacologiques ne sont pas recommandés, sauf si aucune autre mesure de soutien n'est disponible.

 

Temps d'attente

Equins :
Viande et abats : 1 jour.
Lait : 1 jour.

 

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : anesthésique dissociatif.
Code ATCvet: QN01AX03

 

Propriétés pharmacodynamiques

La kétamine est un anesthésique dissociatif. Elle induit un état de catalepsie accompagné d'amnésie et d'analgésie, le tonus musculaire est maintenu, et certains réflexes sont conservés (pharyngés et laryngés). Le rythme cardiaque, la pression artérielle et le débit cardiaque sont augmentés, la dépression respiratoire n'est pas une particularité remarquable. Toutes ces caractéristiques peuvent être modifiées si le produit est administré en association avec d'autres agents.

 

Caractéristiques pharmacocinétiques

La kétamine est très majoritairement métabolisée par le foie chez les chiens, les chevaux et les primates. Chez les chats la métabolisation hépatique est faible puisque la majorité du médicament est excrétée par le rein. La récupération de la kétamine après bolus intraveineux s'opère par redistribution rapide depuis le système nerveux central aux autres tissus, essentiellement la graisse, les poumons, le foie et les reins.

 

Liste des excipients

Chlorocrésol
Hydroxyde de sodium (pour l'ajustement du pH)
Acide hydrochlorique (pour l'ajustement du pH)
Eau pour préparations injectables

 

Incompatibilités

Le produit ne doit pas être mélangé à  d'autres médicaments vétérinaires, à  l'exception des liquides de perfusion : chlorure de sodium à  0,9%, solution de Ringer et solution de Ringer lactate.

 

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 28 jours.

 

Précautions particulières de conservation

Conserver le conditionnement primaire dans l'emballage extérieur à  l'abri de la lumière.
Pas de précautions particulières de conservation concernant la température..

 

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre type I
Bouchon caoutchouc bromobutyle
Capsule aluminium

 

Précautions particulières à prendre lors de l'élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l'utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

 

Titulaire de l'autorisation de mise sur le marché

EUROVET ANIMAL HEALTH
HANDELSWEG 25
5531 AE BLADEL
PAYS-BAS

 

Numéro(s) d'autorisation de mise sur le marché

FR/V/9465271 4/2013

Boîte de 1 flacon de 5 ml
Boîte de 1 flacon de 10 ml
Boîte de 1 flacon de 20 ml
Boîte de 1 flacon de 25 ml
Boîte de 1 flacon de 30 ml
Boîte de 1 flacon de 50 ml

Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

 

Date de première autorisation/renouvellement de l'autorisation

4/3/2013

 

Date de mise à jour du texte

13/06/2014.

Dechra is an international specialist veterinary pharmaceuticals products business. Our expertise is in the development, manufacture, and sales and marketing of high quality products exclusively for veterinarians worldwide.



Marketing authorisation holder
EUROVET ANIMAL HEALTH See more information
Vet drug dispensing in 5 steps
Online
Send online request add your vet prescription and list of medicines
Receive a phone call from a pharmacist to validate your request
Move medicines to your basket and checkout for payment and shipping details
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record
By phone
Call one of our pharmacist to give us request for medicines and discuss the drug dispensing conditions
Send a copy of your prescription by SMS&MMS, email, fax internet, postal mail, WhatsApp, Viber
Pay for your order using credit card, PayPal bank transfer or check
Send original of your prescription by post or bring it personally to the pharmacy
Receive your parcel with the original prescription and drug dispensing record

More about this product

More about this product

This product does not have any reviews yet

Leave a review

This product does not have any Questions and Answers yet

Ask a question

Reviews 0

Questions 0